DOCsite_6formation-SecurisationCulturelleE20

Sécurisation culturelle

GRAF_boutonWeb_Plan de travail 1    GRAF_boutonWeb_Plan de travail 1 copie 4

Dates

Du 11 novembre au 16 décembre 2020

Nombre d’heures

6 formations  de 3 h (18 h en tout)

Frais d’inscription

299 $ plus les taxes applicables  par formation
1 435 $ plus les taxes applicables pour les 6 formations (Tarif promotionnel pour les 6 formations)

Contenu

La sécurisation culturelle sous-tend  la volonté de découvrir et d’apprendre des Premières Nations.  Offrir la sécurisation culturelle est une manière de répondre aux besoins des Premières Nations avec sensibilité, empathie et respect.  La connaissance de l’histoire des peuples autochtones permet une meilleure compréhension de leurs conditions de santé, de leurs conditions socio-économiques et psychosociales.  Connaître, apprécier et valoriser la culture, les  valeurs et la vision du monde qui est leur est essentiel à l’établissement de relations   de favorisant le mieux-être des enfants, des familles et des communautés.

Calendrier du parcours de formation Cohorte 2

  • FORMATION 1
    11 novembre 2020, de 9 h à 12 h
    Réalités historiques  : facteurs de risques pour les Premières Nations

  • FORMATION 2
    18 novembre 2020 , de 9 h à 12 h
    Réalités contemporaines et enjeux auxquels les Premières Nations sont exposées
  • FORMATION 3
    25 novembre 2020, de 9 h à 12 h
    La culture : facteurs de protection et de guérison chez les Premières Nations
  • FORMATION 4
    2 décembre 2020, de 9 h à 12 h
    Sécurisation culturelle  : définitions, composantes et responsabilité
  • FORMATION 5
    9 décembre  2020, de 9 h à 12 h
    Sécurisation culturelle  : savoir-être et savoir-faire
  • FORMATION 6
    16 décembre  2020, de 9 h à 12 h
    Sécurisation culturelle  :  l’entrevue et l’évaluation

 Formatrice

Sylvie Roy, M.A. psychologue

Madame Roy est d’origine Atikamekw et Québécoise. Depuis plus de 25 ans, elle œuvre principalement auprès des communautés Atikamekw. Elle a exercé sa profession de psychologue dans les centres de santé et les écoles des communautés et en pratique privée.  Elle a aussi occupé des fonctions diverses au sein des services sociaux Atikamekw Onikam dont celle de directrice de la Protection sociale dans le cadre de l’application du Système d’Intervention d’Autorité Atikamekw SIAA. Ces dernières années, sa pratique est davantage orientée vers le dépistage des difficultés et des retards de développement chez les enfants du préscolaire. Elle accompagne les enseignants et les directions dans l’amélioration des milieux éducatifs en promouvant la culture et l’identité Atikamekw.